Mercredi 6 juillet 2022, 20h30:

 

ORCHESTRE DE LUTETIA,

sous la direction de Alejandro Sandler

 

 7 cordes, 1 percussionniste, 1 flûtiste

 

Programme :

 

 

 

Piazzolla : Tango Ballet

 

Piazzolla : Primavera et Verano porteñ

 

Piazzolla : Oblivion

 

Cumbo : Suite pour quena et orchestre

 

Ginastera : Impresiones de la Puna 

 

Di Giusto : Musique Argentine pour cordes

 

 

 

Orchestre de Lutetia

 

Direction : Alejandro Sandler

 

Solistes : Aramis Monroy, violon

 

Naie Dutrieux, Flute et quena

 

Alejandro Sandler, Trompette

 

Mercredi 20 juillet 2022, 20h00:

 

DUO FORTECELLO,

Philippe Argenty au piano

Anna MiKULSKA au violoncelle

 

Programme "l'Espagne des 2 côtés de l'Atlantique"

 

 

 

 

 Qui dit musique ou danse espagnole dit… Flamenco. Cette musique qui passe de la joie à un cri de désespoir, raconte toute la vie quotidienne des gitans.

 

Les compositeurs d’Espagne et d’ailleurs n’ont pu s’empêcher de l’apprivoiser. Le Duo Fortecello a suivi ce chemin et revisite pour piano et violoncelle le répertoire de prédilection des guitaristes. Ils apportent ainsi à cette musique viscérale des couleurs et des timbres nouveaux.

 

Venez écouter et voir ce qui a inspiré des compositeurs comme Manuel de Falla, Enrique Granados, Joaquin Nin ou encore le grand violoncelliste catalan Gaspar Cassado dans quelques-unes des plus belles pages de musique espagnole.

 

 Enrique GRANADOS : Andaluza  
Joaquin NIN : Suite Espagnole  
Gaspar CASSADO : Sonate  
Astor PIAZZOLLA : SVP  
Pedro DATTA : El Aeroplano  
Mariano MORES : Taquito Militar  
Astor PIAZZOLLA : Oblivion  
Astor PIAZZOLLA : Muerte del Angel  

 

 

 

En avant première Juliano FANOUS, jeune pianiste de 16 ans

 

 

 

 

Anna Nałęcz-Mikulska vient au monde en 1987 à Cracovie, dans un immeuble soviétique où trois mondes se côtoient : la vieille aristocratie cracovienne du côté de son père, la bourgeoisie ambitieuse de Częstochowa du côté de sa mère et le quartier populaire de Nowa Huta. C’est à ce mélange extraordinaire qu’Anna attribue sa capacité à se sentir à l’aise dans n’importe quel milieu.

 

Grâce à sa tante couturière, qui l’inscrit à un concours de chant où Anna se présente avec 40 degrés de fièvre, concours qu’elle gagne malgré tout, la petite fille âgée de 6 ans, commence le violoncelle dans une école spécialisée pour jeunes musiciens.

 

A 18 ans, elle tente son rêve : poursuivre ses études à la prestigieuse Académie de Musique de Cracovie. Elle réussit les examens d’entrée avec une des notes les plus élevées parmi 120 candidats. Au bout d’un an, Zdzisław Łapiński, son professeur de violoncelle qui a toujours soutenu l’esprit libre d’Anna, lui propose de tenter l’entrée à l’École Normale de Musique de Paris. Deux mois plus tard elle part pour étudier à Paris avec Paul Julien en confondant « bonjour » avec « merci ». Deux ans plus tard, avant de finir ses études à Cracovie, Anna s’installe à Nantes. En 2005 elle obtient le Master d’Art.

 

Entre temps elle vit une expérience professionnelle incroyable : elle est engagée dans l’orchestre personnel de Nigel Kennedy, « Orchestra of Life ». Elle réalise plusieurs tournées internationales et se produit dans les plus grandes salles de concert telles que la Philharmonie de Berlin ou le Royal Albert Hall de Londres.

 

En 2006, Anna arrive à Poitiers. Elle enseigne au Conservatoire de Rochefort et de Lencloître, collabore avec l’orchestre de l’Opéra de Limoges et forme un quatuor à cordes, le Quatuor Volubilis. C’est à ce moment-là qu’elle rencontre Philippe Argenty…

 

 

 

Philippe Argenty naît en 1984 dans les Pyrénées Catalanes, à la frontière entre la France et l’Espagne. Philippe a pour passion la nature et son surnom de « Tom Sawyer » lui sied à merveille.

 

Sa mère l’inscrit au cours de piano à l’âge de 6 ans mais le costume en velours marron côtelé acheté pour sa première audition l’effraie et il ne veut plus entendre parler de piano.

 

Les premières pédales qui l’intéressent sont celles de son vélo et le premier piano, celui du restaurant Planes où il fait deux saisons comme commis de cuisine avec beaucoup de succès. Malheureusement une maladie de peau l’empêche de continuer cette carrière.

 

A 18 ans, il entend une des Rhapsodies de Liszt joué par György Cziffra à la radio. Il décide alors de devenir pianiste. Après un an au Conservatoire de Perpignan, des journées entières passées au piano, Philippe part pour Paris pendant 18 mois.  De retour dans les Pyrénées, il rencontre Oxana Yablonskaya, la légendaire pianiste qui a pris sa retraite dans les Pyrénées. Elle propose à Philippe la gestion de son festival de piano. Cette expérience fait naître en lui une autre passion : l’organisation de festivals de musique. C’est également elle qui va présenter à Philippe celui qui est devenu son mentor, Stanislav Pochekin. En 2011, Philippe obtient une Licence de concert, quitte le conservatoire et part sur les routes pour donner des concerts.

 

Il commence ainsi à transporter son piano d’abord avec son père, puis il  s’équipe d’une machine. Cela lui permet de jouer partout, d’organiser des festivals et de faire apprécier la musique à un grand nombre de personnes.

 

Il s’installe à Poitiers en 2011. Il cherche des collègues. Il a entendu parler d’un quatuor à cordes… et c’est là que commence l’histoire du Duo Fortecello…

 

Et pour vraiment tout connaître de ces deux artistes, flashez le code ou rendez-vous sur www.duofortecello.com

 

 

 

 

 

Mercredi 3 août 2022, 20h30:

 

Antoine Hervier feat Maxime Plisson

 

"Jazz et cinéma"

 

Mercredi 10 août 2022, 20h30:

 

PRELUDE EN BERRY

 

présente

 

"Monsieur de Pourceaugnac"

 

de Molière et Lully, théâtre et musique

 

Samedi 27 août 2022, 20h30:

 

QUINTETTE FAN TUTTE

 

Musique et chants portugais

Mercredi 31 août 2022, 20h30:

 

TRIO DESACCORDs

 

PROGRAMME "rêve"

 

 

-Sérénade Dohnányi 22'

 

-Rêve, Ulysse Bonneau, 5'

 

-Variations Goldberg de J. S. Bach pour trio à cordes, environ 1h

 

 

 

 

Biographie du Trio Désaccords:

Avant d’évoluer vers le trio à cordes, c’est d’abord un quatuor qui naît en 2020 sous le nom Désaccords avec la réunion de quatre musiciens et amis. Amis depuis l’enfance et leurs premiers pas au Conservatoire, Ulysse Bonneau (violoncelle) et Paul Wiener (violon), rencontrent au cours de leurs études au Conservatoire Régional de Paris, Oréade Matheron (violon) et Céleste Bouillet (alto), toutes deux étudiantes au Conservatoire Régional de Boulogne. Désireux de découvrir pleinement le répertoire de quatuor, les musiciens se réunissent au sortir du premier confinement et créent le Quatuor Désaccords. L’ensemble se forme par la suite dans la classe du violoncelliste Pierre Strauch au 17 ème arrondissement de Paris et se rassemble également pour d’enrichissantes résidences à St-Pierre Quiberon en juin et octobre 2020. Le quatuor se produit dans des concerts pédagogiques, notamment au Lycée Jean Baptiste Corot à Savigny-sur-Orge autour du quatuor n°8 de Chostakovitch, dans l’optique de préparer les terminales à l’épreuve de musique du Baccalauréat. Après une rude période de concours, le quatuor se réunit en octobre 2021 pour participer à la première édition du festival Musik en Suite à Poitiers et propose un programme audacieux, de la musique pop au classique en passant par la musique à l’image. A la suite de ce festival, Paul et Oréade, s’envolent vers de nouveaux horizons et l’ensemble accueille Baptiste Leblan, violoniste au Pôle Supérieur de Paris-Boulogne avec lequel Céleste joue déjà en quintette (lauréat du concours de musique de chambre Rosenthal) et qu’Ulysse a rencontré à la faculté de Musicologie. Finalement, le trio Désaccords s’accorde dans l’exploration des classiques et des perles méconnus du répertoire du trio à cordes.

Ulysse Bonneau

Ulysse Bonneau violoncelliste, pianiste et compositeur effectue ses études musicales dans les classes de Frantz Wiener, David Louwerse et Diana Ligeti. En parallèle, Ulysse poursuit une Licence de Musicologie à la Sorbonne. Il se distingue également par son DEM et son titre de Lauréat du Concours Général en Musique. C’est en 2020 qu’il prend part à l'aventure Désaccords, tout d’abord en quatuor, dans la classe de Pierre Strauch. Il aura alors le plaisir de participer à plusieurs concerts pédagogiques (dans le cadre de la préparation du Baccalauréat) ainsi qu’à plusieurs festivals (Vacances de Mr Haydn, Musik en Suites…). Il organise de nombreux concerts dont un à la Cinémathèque Française où il joue ses propres arrangements de musique de film. Aussi, il apparaît dans le rôle de Jakob (Offenbach à ses 15 ans) dans L’Odyssée d’Of enbach diffusé sur Arte en décembre 2019. Il compose également la musique de la web-série Asteral ainsi que des court-métrage Acte(s) et Nemesis tous diffusés sur YouTube en 2020 et 2021. Amateur de musique contemporaine, il enregistre son premier disque en 2021 pour le compositeur Daniel OSORIO.

 

Céleste Bouillet

Céleste Bouillet commence l’alto à l’âge de six ans au Conservatoire de Cachan, dans la classe de Corinne Chevauché. Malgré un intérêt poussé pour les sciences, elle réalise dès 14 ans un stage à l’Orchestre Symphonique Pasdeloup et est en parallèle premier alto au sein de l’Orchestre Symphonique du Val-de-Bièvre. Après une année de licence de Biologie au sein de l’Université Pierre et Marie Curie, elle se décide finalement à concrétiser son parcours musical et passe avec succès le concours d’entrée au Conservatoire Régional de Boulogne qu'elle intègre en 2019 dans la classe de Sébastien Levy. Cette même année, elle est finaliste du Concours National des Jeunes Altistes. En 2020, elle intègre l’Orchestre-Atelier Ostinato et est lauréate du Concours Rosenthal organisé par l’Orchestre. Par ailleurs, sa formation en quatuor à cordes se poursuit avec le Quatuor Désaccords au conservatoire du 17e arrondissement de Paris. Le Quatuor participe en 2020 à plusieurs concerts pédagogiques autour du 8 ème quatuor de Chostakovitch ainsi qu’au festival Musik en Suite en octobre 2021. Elle est également membre depuis l’été 2021 du Jeune Orchestre de l’Abbaye de Saintes et poursuit maintenant ses études à la Haute Ecole de Musique de Lausanne.

 

Baptiste Leblan

Étudiant au Pôle Supérieur de Paris-Boulogne auprès de Nathalie Chabot, Baptiste Leblan fait de la musique de chambre sa priorité. Dans cette optique, il suit l'enseignement de grands quartettistes tels Julien Dieudegard du Quatuor Bela, Christophe Giovaninetti et Guillaume Sutre du Quatuor Ysaye, Marc Danel et Gilles Millet du Quatuor Danel, Corina Belcea du Quatuor Belcea mais encore Raphaël Merlin et Matthieu Herzog du Quatuor Ébène. En parallèle, il fonde en 2018 avec des amis l’ensemble éphémère “Les Cordes de Gennevilliers", constitué des élèves d'Emmanuelle Bertrand et de Manuel Solans, professeurs au conservatoire de Gennevilliers. Il se produira ensuite avec de multiples formations de musique de chambre notamment lors d'événements comme la cérémonie Honoris Causa de la Sorbonne, l'ouverture de la saison musicale du COSU, le concert de l'académie du Festival en Vallée d'Olt. En 2019, il intègre l'Orchestre-Atelier Ostinato qui lui permet de parfaire son approche des divers répertoires symphoniques. Dans ce cadre, il jouera notamment auprès de Vladimir Cosma ou au sein de l'ensemble Matheus avec Jean-Christophe Spinosi. Il y rencontre, dans le cadre du Concours Rosenthal organisé par l’orchestre, Céleste Bouillet, qu’il rejoindra en 2021 au sein du trio Désaccords.

Association loi 1901,

"Les Amis du Châtelier "

 

Château du Châtelier

Paulmy en Indre et Loire

 

tèl: 06 99 01 62 62

mail: lesamisduchatelier@gmail.com

 

Tarifs : 18 euros,

gratuit pour les moins de 16 ans

12 euros pour les adhérents

 

 

Adhésion à l'association :

15 euros/an

 

Membres bienfaiteurs : 25 euros

 

Bulletin d'adhésion 2022